Le sang de James Harrison a sauvé 2 millions de vies

Membre de l’ordre d’Australie et surnommé « L’Homme au sang d’or », son plasma sanguin contient un anticorps anti-D rare qui permet d’éviter la maladie hémolytique du nouveau-né. Il a fait un millier de dons