Ce diamant fait 10 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 carats

Deux détails font qu’il est (pour l’instant) hors d’atteinte : premièrement, BPM 37093 est une étoile en fin de vie, une naine blanche pour être plus précis, et c’est son noyau de carbone cristallisé dont on parle. Deuxièmement, elle se trouve à 50 années-lumière de la Terre…

Coucou, je suis le plus petit vertébré connu !

Avec ses 7,7 mm de long, la minuscule grenouille papouasienne Paedophryne amauensis est un record vivant ! Elle a été décrite en 2012 par des herpétologues américains

Vous faites de l’équitation ? Montez un élan !

Avant la Seconde Guerre mondiale, l’URSS a expérimenté la domestication des élans pour en faire des bêtes de somme, mais aussi pour leur viande, leur fourrure et leur lait. Mais les « fermes à élans » se seraient avérées trop peu profitables pour poursuivre cette activité

Un selfie de l’espace, pris par l’astronaute Aki Hoshide

Belle journée pour une sortie extra-véhiculaire hors de la station spatiale internationale. Dans le reflet, on aperçoit même l’astronaute américaine Sunita Williams, ingénieur de vol et accolyte du japonais Aki Hoshide pour cette sortie réalisée en 2012 !

Le rat-taupe nu peut survivre 18 mn sans oxygène

Un superpouvoir de plus à ajouter à l’arsenal de cette star des paillasses. Non seulement ce rongeur africain a une longévité remarquable (30 ans !) et résiste bien aux maladies comme les cancers, mais en plus il peut survivre dans un environnement dépourvu d’oxygène ! Son secret, dévoilé en 2017 dans la revue Science, résiderait dans son métabolisme : dans de telles conditions, il serait capable de troquer le glucose qu’il consomme par du fructose

La calcite voit double !

Si les cristaux de calcite sont parfois phosphorescents ou fluorescents, ils sont aussi biréfringents : ils réfractent deux fois la lumière ! Si vous observez un objet à travers un cristal de calcite, vous le verrez donc en deux exemplaires 🙂

Une mozaïque ? Non, un rhizome de fougère au microscope

Ceci est un faisceau vasculaire de fougère-aigle (Pterídium aquilínum) : en d’autres termes, ce sont ses artères et ses veines qui transportent l’eau dans la plante !